• N° agrément: W941005354 N° SIRET: 804 594 265 00014
  • patricia@unpaspourlautiste.org
  • 0683974175

Un pas pour l’autiste

Unissons nous pour aider, servir, partager, orienter, unifier, réaliser des projets avec une ténacité irréprochable, être solidaire tous ensemble et à l’écoute des nôtres .

Un pas pour l’autiste

Unissons nous pour aider, servir, partager, orienter, unifier, réaliser des projets avec une ténacité irréprochable, être solidaire tous ensemble et à l’écoute des nôtres .

Qu’est-ce que l’autisme ?

L’autisme est un trouble dont la description est relativement récente. En effet, ce n’est qu’en 1943 que

Prise en charge de l’autisme

Il n’y a pas à ce jour de traitement capable de guérir l’autisme, - Il est couramment

Programme

Programme « Earlybird »  En Grande-Bretagne, « The national autistic society » a développé le programme Earlybird

NOS DERNIERES NEWS

Tous les derniers communiqués de presse ainsi que l’actualité de l'association .

20 Sep, 2016

Bonjour à vous!

Unissons nous pour aider, servir, partager, orienter, unifier, réaliser des projets avec une

04 Fév, 2017

vos droits

Congés payés - version en vigueur au 10 août 2016 Le salarié a

AUTISME VOS DROITS

Les allocations

Allocation aux adultes handicapés (AAH): Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH): Allocation de rentrée scolaire

Droit aux soins des personnes autistes

Droit aux soins des personnes autistes

Vos Droits

Le salarié a droit, sur justification, à un congé : (...) 5° Pour l'annonce de la survenue d'un handicap chez un enfant.

Questions fréquentes de parents

L’autisme est un trouble neuro- développemental d’origine biologique qui se manifeste précocement chez l’enfant. L’autisme comprend un éventail de particularités cognitives d’intensité très variable, toutes regroupées sous le terme générique de Trouble du Spectre Autistique (TSA). On naît autiste de la même manière que l’on vient au monde avec des grandes ou des petites oreilles.
Les causes de l’autisme n’ont pas été clairement élucidées à ce jour mais la recherche s’enrichit chaque minute de connaissances nouvelles. On sait que l’autisme est dû à des anomalies neuro-développementales. Chez les personnes autistes, la croissance du cerveau et la manière dont s’organisent et se connectent les neurones (ou cellules nerveuses) n’est pas normale. Ce dysfonctionnement cérébral fait que la personne autiste a des difficultés dans différents domaines (d’où le terme de troubles « envahissants ») de son développement. Les causes de cette désorganisation sont à rechercher dans le domaine de la génétique (on a trouvé de nombreux défauts sur de nombreux gènes) avec (ou non) une interaction de l’environnement. Cela voudrait dire qu’un (ou plusieurs) facteur(s) de l’environnement pourrai(en)t, en présence de certaines anomalies génétiques, influencer le développement du cerveau. Une cause très claire de l’autisme n’est détectable que pour environ 10% des cas : en effet, certaines personnes souffrant de maladies génétiques bien connues (comme par exemple l’X-fragile) sont souvent autistes. Des causes environnementales telles que la rubéole contractée par la mère durant la grossesse peuvent aussi être à l’origine de certains cas d’autisme. Un enfant ne devient pas autiste mais vient au monde avec ce trouble. L’éducation et la qualité des relations parents-enfants n’ont rien à voir dans la survenue de l’autisme. Le lien entre le vaccin ROR et l’apparition de l’autisme a été scientifiquement réfuté.
Les signes souvent révélateurs d’un autisme chez les enfants : la capacité d’imagination limitée (ils ne savent pas « faire semblant » pour jouer) et la résistance à tout changement (ils accordent une grande importance à la routine). Autres traits communs aux petits autistes : une sensibilité moindre aux stimuli tactiles, auditifs et visuels, une perception inhabituelle de la chaleur, du froid ou encore de la douleur. Des problèmes auxquels viennent souvent s’ajouter une grande anxiété, des troubles du sommeil ou de l’alimentation, de violents accès de colère et d’automutilation et même parfois des troubles psychiatriques ou une maladie associée.
Vu la variabilité de l’expression de ce trouble, il est parfois difficile de  repérer précocement les premiers signes. Les toutes premières observations des  signes précoces d’autisme peuvent se faire après la première année notamment  grâce au test M-CHAT et un diagnostic fiable d’autisme peut-être posé dès l’âge de 2 ans.
En l’état actuel de la science, on ne peut pas guérir l’autisme. Toutefois, beaucoup de progrès peuvent être atteints grâce à un accompagnement précoce et à une prise en charge spécifiquement adaptée, quel que soit l’âge et le niveau de la personne. A tout âge, toute personne autiste peut apprendre mais elle n’apprendra jamais de la même manière que les gens ordinaires. C’est pourquoi la méthode d’apprentissage doit être adaptée à chaque personne. Le niveau de compréhension le rythme d’apprentissage et les besoins individuels variant considérablement, les stratégies d’apprentissage doivent s’adapter à chaque personne. S’il est vrai qu’on ne peut pas guérir de l’autisme il est faux de prétendre que les personnes autistes ne peuvent pas évoluer favorablement. Même si la personne reste atteinte d’autisme sa situation de handicap peut être considérablement réduite grâce à un environnement éducatif adapté. Le recours aux médicaments ne devrait jamais remplacer les mesures éducatives. Les personnes autistes n’apprennent pas spontanément. Tous les apprentissages doivent être entrainées et répétées. Les personnes autistes ont besoin d’être aidées et ce tout au long de leur vie.
faq